Resultat du Week End- Seniors A

13-05-2018 15:30
Seniors A 1 : 4 COQS ROUGES 2
Equipe A

Prochaines rencontres Seniors A

Resultat du Week End - Seniors B

Equipe B

Prochaines rencontres Seniors B

[Tome 9] Jimmy Algérino

  Hello les morfalous, en cette belle fin de saison(espèrons), nous nous retrouvons pour découvrir un nouveau phénomène de l'histoire du foot: Jimmy Algérino

  Comment décrire ce génie du ballon rond qui fit lever les foules dans tous les stades où il est passé...je m'emballe. Avec un physique de pompiste, des boucles brunes à la Andoni Zubizarreta, l'oeil vif d'un Tony Vairelles, le morphotype d'un Gérald Baticle, il avait tout pour réussir et c'est pour cela qu'il fut un des défenseurs les plus consistants de la fin du 19éme siécle.

  Néanmoins, ce joueur sympathique ne fut pas toujours un surdoué. Né à Toulouse, sa technique superlative l'empeche d'intégrer le centre de formation et il tente sa chance à Niort. Mais les déboires financiers du club le prive d'une véritable formation et il attérit sur le rocher en 91. Il y rencontre Arsène Wenger qui le marquera énormement. Ce dernier voit rapidement les limites du bonhomme et le replace d'ailier à arrière droit (merci Arsène !)

  Mais l'A.S.M, alors finaliste de la coupe des coupes, le lache pour Epinal puis Chateauroux. Il se forge dans les échelons inférieurs, un caractère de battant avec beaucoup d'abnégation et de simplicité (j'ai pas dis simplet). Il signe alors en 96 le contrat de sa vie avec Paris et c'est là que s'écrira l'autre légende de Jimmy !

  Et Paris, depuis 2 ans c'est le P.S.G mode moustache avec Artur Jorge, Denis Troch et surtout une grosse équipe. Il restera irrémediablement lié à ce club. Entre 1996 et 2001, il aura animé le couloir droit parisien où ses frappes extérieurs devissés méritaient une A.O.C. Il y côtoie les Rai, Weah, Léonardo, Simone, Okocha, Ronaldinho, remporte la coupe des coupes 97 (sans jouer la finale) et réalise le doublé coupe de France-coupe de la Ligue en 98. Puis le P.S.G va de crise en crise, 3 ou 4 présidents, 5 ou 6 coachs, les cadres partis, Jimmy porte même le brassard. Une récompense pour bon et loyaux services mais surtout trop de responsabilité pour le petit Jimmy.

  En 2001, il finit par tenter l'aventure italienne, à Venise mais son passage s'avère un vrai fiasco. Cesare Prandelli (l'actuel coach de la Fiorentina) est démis de ses fonctions au bout de 3 mois et son remplaçant lui annonce en arrivant : "Toi tu découpes". Jimmy fuit.

Il revient en France à Sochaux, époque Jean Fernandez puis à Chateauroux, son autre club de coeur. Le club du Berry fait figure de cimetière des éléphants à cette époque avec Rabésandratana et Teddy Bertin (quelle ménagerie !). Toujours vaillant (comme michel ou prince) mais sans gloire, il fait son job et disputera une finale de coupe de France quand même en 2004, perdue contre le P.S.G. (un signe). Puis agacé, il part à Legano, club de 3ème division italienne et de son pote Marco Simone. Mais un an et demi plus tard, il met fin à sa carrière et racontera plus tard que les dirigeants voulaient le payer en Lire alors que l'Italie était elle aussi passer à l'Euro....bonjour l'ambiance.

 En conclusion, pas un grand joueur mais un bon bougre, un type atypique, complètement décalé. Il faut dire que dans la série des joueurs en bois inclassable qui ne ressemble à rien, ils sont 2 : Jean Luc Sassus, l'intello et Jimmy l'artiste. Car Jimmy est un nostalgique, quand tous les joueurs arrivent à l'entrainement en Porsche, lui vient en Coccinelle aux Camps des Loges. De plus, il écrit à ses heures perdues et joue du saxo (debout) quand la plupart de ses coéquipiers lisent Picsou magasine et écoutent du rap. Bref, un mec totalement différent du profil du footeux moyen et c'est ce qui le rend, avec son nez, si rigolo et attachant.

 Allez Chussss

Petite vidéo de Jimmy parlant de sa carière, sympa de le revoir

Commentaires   

0 #1 Lesgourgues Rodolphe 23-04-2009 17:18
De moins en moins de gens réagissent à mes articles. C'est déprimant et ça m'encourage pas à continuer. Et dire que les fans s'impatientaien t....
0 #2 G. Doune 23-04-2009 18:29
Au fait, ça y est, j'ai retrouvé ma référence préférée dans ton article sur le fabuleux Jimmy "Nak" Algérino : l'authentique dédicace à Michel et Prince... ENORME !!
Merci
0 #3 Yoda 23-04-2009 20:04
laché vo comms pour mon potte RoRo c artikl c tro de la bal

;-)
+1 #4 La gâchette 23-04-2009 20:38
)J'ai du être l'un des 1ers à le lire... mais comme j'aime bien Jimmy, j'ai du mal à sortir une vanne sur lui !!!
Tiens en parlant de vanne, allez Bordeaux :cry:
0 #5 lrc 28-04-2009 18:56
Jimmy, il s'apelle Jimmy, je suis folle de lui, c'est un joueur pas comme les autres , il tire a cote c'est pas de ma fauteeeee, meme si je saiiiiss qu'il ne marquera ja mais...
0 #6 Lesgourgues Rodolphe 29-04-2009 04:11
Enormme

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire...